fbpx

  In October 2013 we were invited to provide a response to specific questions from the Common Drug Review. These provide greater context and explanation of the position of the Board of the Canadian Skin Patient Alliance.

CSPA Comments on CDR procedures and process for reviewing SEBs

  1. Patients and their needs come first.  Decisions about appropriate treatment are solely to be determined by patients and their physicians.
  2. Cost should never be the primary driver for decision-making. The doctor and patient should together consider all the information and make decisions based on what is best for the patient.
  3. SEBs have a role to play in providing additional alternatives for patients, rather than one which ends up limiting choices. Given that the SEBs are not identical to existing approved treatments, their introduction to formularies as additional options is encouraged.
  4. There should not be a presumption of substitutability or interchangeability by physicians, pharmacists, or public or private insurers.
  5. In order to protect the safety of our patients, we call on the  Canadian government to:
    1. Require any medication that is not clinically identical to a currently available drug to be subjected to the exact same rigorous safety and efficacy  Helath Technology Assessment safety and efficacy processes required of all new therapies in Canada. Specifically:
      1. Separate submission for each  disease  indication seeking approval
      2. Rigorous Canadian clinical trial data required of any new medication
    2. SEBs should have names that are distinct and different from the reference drugs, so there is no risk for accidental substitution, nor the incorrect perception that they are identical
  6. However, should Health Canada approve an SEB for a skin disease based on data referenced from either the original reference molecule or based on results for another non-skin disease indication there is a critical a requirement for rigorous post market safety monitoring.

 For a more in-depth discussion of these positions, please refer to

 CSPA Comments on CDR procedures and process for reviewing SEBs


Remplissez le formulaire ci-dessous pour écrire directement à votre responsable des ressources humaines. Assurez-vous d’inscrire la bonne adresse courriel afin que votre lettre se rende à destination. Si vous ne connaissez pas le nom de votre responsable des ressources humaines, contactez le département des ressources humaines de votre organisation et demandez le nom et l’adresse courriel de la personne qui assure le lien avec la compagnie d’assurance.


Votre province (*)

Champ obligatoire

Votre nom(*)

Champ obligatoire

Votre adresse courriel(*)

Champ obligatoire

Nom de votre responsable des RH(*)

Champ obligatoire

Adresse courriel de votre responsable des RH(*)

Champ obligatoire

Votre compagnie d’assurance (si vous la connaissez)

Invalid Input


Il n’y a pas deux patients pareils. C’est pourquoi nous vous encourageons fortement à raconter votre expérience personnelle dans la lettre avant de l’envoyer. Cette méthode vous aidera à mieux expliquer les effets de votre condition sur votre vie personnelle et professionnelle, et à mieux indiquer la manière dont la maladie affecte votre bien-être physique et émotionnel. Parlez des médicaments et des traitements qui vous, ou qui ne vous ont pas soulagé. Aidez votre responsable des ressources humaines à comprendre pourquoi la prise en charge de la maladie est si importante pour vous, les autres employés et le travail que vous réalisez tous les jours.



Objet du courriel : Aidez-nous à protéger les intérêts des employés (à lire attentivement)


Message

Invalid Input

J’aimerais recevoir les publications et les nouvelles de l’Alliance canadienne des patients en dermatologie.

Invalid Input



Invalid Input





green apple  red apple
Biosimilars are a current controversial topic in health care in Canada. Skin patients whose treatment plan may include a biologic (especially those with psoriasis, psoriatic arthritis, metastatic melanoma and hidradentitis supperativa) should be aware of this new category of drugs and the impact it might have on their treatment plan.
 

• Biosimilars are not “generics” and cannot be interchanged or substituted without the advice of a physician. This means the pharmacy should not change a prescription to a biosimilar without written direction to do so from the prescribing physician.

• Patients should know the trade name of the biologic therapy that has been prescribed for them and be sure that is the one they receive.

• While biosimilars are designed to be very similar to the reference originator drugs with essentially the same clinical response in terms of efficacy and  safety,  it should be understood that biosimilars are different drugs from their reference or originator drugs and could have different side effects, different efficacy and different long term safety issues that have not been subjected to the same clinical trial research requirements as the reference drugs 

• Biosimilars  have a short cut* to approval which means

– Biosimilars  will likely be less expensive than their reference  drug 

– Safety and efficacy on theBiosimilars haven’t been subjected to the same testing requirements in Canada prior to approval

– More Canadians should have access to this class of treatment  given that costs are lower



*Because the current approval process in Canada ( and in many other countries) allows manufacturers of biosimilars to present clinical safety and efficacy data from the reference drug rather than having to conduct the same rigorous clinical trials themselves, the rationale is that these new ‘similar’ medications can be offered  more quickly and at a lower price. 

 More information available at http://www.biotech.ca/en/policy-matters/health-bio/seb.aspx


L’alliance canadienne des patients en dermatologie (ACPD) consacre ses efforts à l’éducation et à la diffusion de l’information auprès des patients et de leur famille ainsi qu’auprès des fournisseurs de soins de santé et des décideurs.

Il est important pour les patients en dermatologie et leur famille d’avoir accès aux informations les plus récentes en ce qui a trait à leur maladie ou leur condition de santé de la peau.  À titre de membre essentiel de votre équipe de soins, vous apprécierez sûrement être à la fine pointe de l’information pour partager vos connaissances avec vos professionnels de la santé afin d’obtenir les meilleurs résultats.

Sans quitter le confort de votre foyer, vous serez en mesure de consulter une panoplie de documents éducatifs de l’ACPD :

Renseignements par Internet

Le site web principal vous offre l’information d’actualité au sujet de maladies et de conditions cutanées spécifiques ainsi que des liens destinés aux groupes de sensibilisation et de soutien.  Vous y trouverez également des informations sur les essais cliniques et des outils utiles qui vous aideront à mieux gérer votre situation.

Le psoriasis pose de plus en plus de défis pour un nombre croissant de Canadiens.  L’ACPD s’est donc chargé de créer le site Communauté canadienne de psoriasis (CCP) dans lequel vous trouverez les informations les plus complètes au sujet de cette condition particulière.  Ce site est une source importante de renseignements cliniques pour tous ceux qui subissent cette condition et vous y découvrirez des anecdotes personnelles et beaucoup de conseils qui vous faciliteront la vie.  C’est un site à découvrir!

En 2012, l’ACPD publiera des bulletins électroniques.  Vous pourrez y lire toutes les nouvelles d’intérêt au sujet de la santé cutanée, des conseils et les plus récents progrès en matière de recherche en plus des actions entreprises par l’ACPD pour aider les patients canadiens en dermatologie comme vous.  Inscrivez-vous, c’est facile.

Imprimés

Nous sommes ravis d’avoir lancé la revue ‘À Propeau’ en début d’année 2010.

Étant donné qu’il y a des milliers de problèmes liés aux conditions et maladies cutanées, il nous est impossible de discuter de tout.  Mais nous espérons que les quatre éditions que nous publions annuellement vous seront d’une utilité dans le traitement de vos problèmes cutanés et ceux de votre famille. Chaque édition est publiée en ligne.  Vous pouvez également la recevoir par la poste en remplissant le formulaire d’abonnement.

Événements sur place

L’ACPD reconnaît que les ressources électroniques ne peuvent pas remplacer les communications en personne.  Donc, lorsque c’est possible, nous apprécions aller à la rencontre de patients en dermatologie – peu importe où ils se trouvent.

À chaque année, l’ACPD tient une série populaire d’événements éducatifs dans des villes un peu partout au Canada au sujet du psoriasis.  Et commençant en 2012, nous tiendrons une conférence biennale dont la première aura lieu à Toronto.  Nous espérons pouvoir vous rencontrer sur place! Notez que la majorité de l’événement sera offert en anglais seulement.

Campagnes médiatiques

Nous travaillons régulièrement avec nos partenaires pour sensibiliser le public au sujet des problèmes auxquels les patients en dermatologie doivent faire face.  Nos récentes campagnes médiatiques et leur couverture ont inclus les thèmes suivants :

  • les cancers de la peau
  • la sensibilisation aux effets du soleil
  • l’accès aux dermatologues 
  • quand consulter un dermatologue
  • l’impact psychosocial des maladies cutanées
  • la kératose actinique
  • une carte d’évaluation sur l’état des soins dermatologiques au Canada

donateimage f

Envisagez de soutenir le travail de l'ACPS avec un don

capplogo

Nous sommes fiers de collaborer avec l'Association canadienne des patients atteints de psoriasis

Pour en savoir plus sur l'ACPP et le travail qu'ils font pour les patients canadiens atteints de psoriasis et leurs familles.

Facebook

Instagram

Canadian Skin Patient Alliance 2 weeks ago

Contactez-nous