fbpx

Nous travaillons au Canada avec les patients en dermatologie pour faire la promotion de la santé cutanée et pour améliorer leur qualité de vie. Nous espérons que l’information contenue sur notre site vous sera utile. N’hésitez pas à nous contacter.

l'Alliance canadienne des patients en dermatologie

Bienvenue à

Image is not available
Image is not available

COVID-19

Image is not available

Pendant cette période d'incertitude, nous partagerons des nouvelles et des informations relatives aux risques et aux impacts de COVID-19. Veillez à rester à jour et à prendre soin de vous.

Rapport sur le HS

Image is not available

Nous avons lancé une mise à jour de notre rapport 2017, Marqué pour la vie. Par le biais de ce rapport, l’ACPD a identifié 11 recommandations à l’intention des fournisseurs de soins de santé et des décideurs qui permettront une meilleure sensibilisation à l’HS, amélioreront les soins, la gestion de la maladie ainsi que la vie des patients atteints d’HS.

Image is not available

Aidez-nous à surveiller la pénurie de médicaments au Canada et à intervenir

Nous sommes très fiers de publier la toute première charte spécifiquement destinée aux patients vivant avec des affections, des maladies et des traumatismes qui affectent la peau.

Image is not available
Charte des patients
previous arrownext arrow
Slider

Conseils pour aider à prévenir l’infection fongique de l’ongle

Voici quelques conseils :

• Gardez vos pieds propres et secs.
• Évitez de porter du vernis ou des ongles en acrylique, ce qui empêche l’air d’atteindre la surface de l’ongle.
• Évitez de marcher pieds nus dans les douches publiques, autour des piscines et dans les vestiaires.
• Changez de chaussures et de bas fréquemment.
• Gardez vos ongles coupés court et droit.
• Portez des bas de bonne taille et des souliers faits de matériaux qui respirent.
• Désinfectez les coupe-ongles et les autres instruments utilisés pour traiter les pieds.

Si vous croyez être atteint d’une infection fongique de l’ongle, n’hésitez pas à en parler avec votre professionnel de soins de santé. La douleur et l’inconfort liés à une infection fongique de l’ongle sont mieux gérés avec l’aide de votre médecin. Cachez-vous vos mains ou vos pieds parce que vous êtes mal à l’aise? Ces infections sont fréquentes et traitables, ne les laissez se transformer en fardeau.

Pour des renseignements additionnels, consultez :

 cover french

 

Diagnostic, facteurs de risque et traitement

Votre médecin examinera vos ongles et pourrait envoyer un petit échantillon pour des tests. Dites à votre médecin depuis combien de temps vous avez cette infection, quels traitements vous avez essayés jusqu’à maintenant et comment cette affection affecte votre vie au quotidien.

Plusieurs facteurs uniquement liés à la vie moderne ont occasionné une augmentation de la prévalence des infections fongiques de l’ongle. Les patients peuvent entrer en contact de plusieurs manières avec les levures et les moisissures qui la causent. Voici quelques manières de la contracter :

• Marcher pieds nus dans des lieux publics, comme les piscines, les vestiaires de gymnase ou les douches.
• Se faire faire une pédicure dans un salon où les pratiques hygiéniques appropriées ne sont pas suivies.
• Porter des souliers qui conservent l’humidité et la chaleur ou qui sont particulièrement serrés comme les souliers à talons hauts.

D’autres facteurs de risques associés à l’infection fongique de l’ongle incluent : une ancienne blessure ou un traumatisme à l’ongle, une infection cutanée comme le pied d’athlète, le psoriasis, des antécédents familiaux, une mauvaise circulation et le tabagisme. Le nombre de patients affectés est beaucoup plus élevé chez les personnes de plus de 55 ans ou chez celles atteintes de certaines affections comme le VIH/SIDA ou le diabète.

Options de traitement

Les infections fongiques de l’ongle peuvent être difficiles à guérir et le traitement dépend de la gravité des symptômes. Une « vraie » infection fongique peut seulement être diagnostiquée par un médecin qui obtient des cultures d’ongle appropriées. Nous vous recommandons de consulter votre médecin si vous pensez être atteint d’une telle infection.

  • Traitements en vente libre : il est peu probablement qu’un remède en vente libre puisse traiter correctement une infection fongique de l’ongle. Plus important encore, l’utilisation de tels remèdes peuvent retarder un traitement approprié.
  • Traitements topiques sous ordonnance : les patients atteints d’une infection faible à modérée sont généralement traités avec un médicament topique, car les médicaments oraux peuvent entrainer potentiellement de graves effets adverses, comme des dommages au foi, de graves réactions cutanées ainsi que d’autres effets secondaires mineurs. Les options de traitement de l’infection fongique de l’ongle incluent le Penlac (ciclopirox), et le nouveau produit Jublia (éfinaconazole) récemment approuvé par Santé Canada.
  • Une thérapie orale sous ordonnance est privilégiée pour le traitement des infections fongique de l’ongle graves, mais elle peut ne pas être souhaitable pour certaines personnes en raison d’interactions médicamenteuses (particulièrement chez les personnes âgées) et d’autres problèmes de sécurité (par exemple de la toxicité au foi). Les options sont le Lamisil (terbinafine) ou le Sporanox (itraconazole).
  • Ablation de l’ongle : avec ou sans autre traitement, votre médecin peut suggérer d’enlever votre ongle. Une douleur chronique peut nécessiter une ablation permanente de l’ongle.
  • Traitement au laser : la photothérapie réalisée à une clinique et une option de traitement relativement nouvelle. Ce type de traitement peut être passablement dispendieux. De plus, des études sont en cours pour confirmer l’efficacité précise de cette thérapie. Discutez avec votre médecin pour déterminer si cette option est la meilleure pour vous.

 

*Toute l’information de ce site concernant les traitements médicaux est offerte à titre d’aperçu seulement. Pour avoir la liste complète et à jour des effets secondaires, des avertissements, des précautions à prendre, lisez le feuillet qui se trouve dans l’emballage du produit et consultez votre médecin ou un pharmacien.
**Si vous envisagez une thérapie alternative ou complémentaire, discutez-en avec votre médecin d’abord; tenez votre médecin informé de toutes les vitamines, les suppléments ou autres formes de traitement alternatif que vous suivez. Comme tous les médicaments, les thérapies alternatives peuvent interagir avec les autres traitements et, dans certains cas, avoir leurs propres effets secondaires. Souvenez-vous que « naturel » ne veut pas nécessairement dire « inoffensif ».

Symptômes de l’infection fongique de l’ongle

Les signes d’une infection fongique de l’ongle sont :

  • • La séparation de l’ongle du lit unguéal (onycholyse);
  • • Des débris sous l’ongle;
  • • De la décoloration de l’ongle (habituellement blanche ou jaune, parfois brune);
  • • L’effritement ou la destruction de tout l’ongle ou d’une partie;
  • • De l’odeur provenant du lit unguéal;
  • • Un épaississement et de l’effritement de l’ongle;
  • • Des engourdissements, des picotements ou de la douleur.

L’infection fongique de l’ongle n’est pas simplement un problème cosmétique, c’est une infection qui est contagieuse et qui peut être douloureuse et inconfortable. Elle peut avoir une incidence sur la mobilité et potentiellement mener à de sérieuses complications. La plupart du temps, les infections fongiques de l’ongle ne sont pas causées par des dermatophytes, mais plutôt par des levures et des moisissures. Toute infection peut aller de l’ongle à la peau et vice versa.

severity

Aperçu sur l’infection fongique de l’ongle (ONYCHOMYCOSE)

 L’infection fongique de l’ongle est causée plus souvent par un champignon de la famille des dermatophytes, et plus rarement par une levure (Candida). Les champignons envahissent généralement l’ongle par la tranche exposée et ils se répandent sur le côté vers la base. Il est rare que l’infection commence à la base et s’étende vers le haut. L’infection peut apparaitre en taches ou en lignes à la surface de l’ongle. Les infections fongiques de l’ongle sont progressives, récurrentes et contagieuses.

À souligner

  • Les infections fongiques de l’ongle affectent environ 8 % de la population canadienne.
  • Les hommes sont 2,4 fois plus à risque de développer une infection fongique de l’ongle que les femmes.
  • Les personnes âgées sont aussi plus sujettes aux onychomycoses.
  • Presque une personne diabétique sur trois souffre de cette infection.
  • Les ongles mettent beaucoup de temps à pousser. Même lorsqu’il est traité, de 12 à 18 mois peuvent être nécessaires pour qu’un ongle sain pousse et ainsi améliorer son apparence.
  • Les infections fongiques de l’ongle se retrouvent dans une même famille et elles peuvent se transmettre d’une personne à une autre.
  • Ces infections attaquent les ongles des orteils plus fréquemment que ceux des mains, car les champignons préfèrent un environnement chaud et humide souvent fourni par les chaussettes et les souliers humides.
  • L’infection peut se répandre aux autres ongles si elle n’est pas traitée.

D’autres facteurs contribuant incluent des antécédents de pied d’athlète et de transpiration excessive.

  nailfungus2  nailfungus1    nailfungus3

Sélectionnez une maladie de la peau:

affiliates

Affiliés actuels

Un certain nombre d'organisations travaillent ensemble avec nous pour améliorer la vie des patients de la peau et de leurs familles au Canada.

Encore...

Canadian Skin Summer 2019 Fre May21 Page 1

Le magazine

Les trois numéros publiés chaque année vous fournissent de l'information qui peut vous fournissent de l'information qui peut vous être utile pour votre problème de peau ou celui d'un de vos proches

Abonnez-vous Notre dernier numéro

Nos commanditaires

L'ACPD tient à remercier nos commanditaires pour 2016. Nous comptons sur ces contributions importantes pour nous aider à répondre aux besoins des patients en dermatologie au Canada.

Slider

donateimage f

Envisagez de soutenir le travail de l'ACPS avec un don

capplogo

Nous sommes fiers de collaborer avec l'Association canadienne des patients atteints de psoriasis

Pour en savoir plus sur l'ACPP et le travail qu'ils font pour les patients canadiens atteints de psoriasis et leurs familles.

Contactez-nous