Les feux sauvages, ou herpès labial, touchent des millions de Canadiens. Ils sont causés par le virus de l’herpès simplex (VHS). Le feu sauvage est la réaction visible de l’organisme à l’infection par le VHS, qui se caractérise par la formation de grappes de petites vésicules sur les lèvres (en particulier aux commissures) et parfois dans les narines. Le virus, très contagieux, se transmet par simple contact (comme un baiser) ou par le partage d’ustensiles ou de serviettes, non seulement durant un épisode, mais aussi en l’absence de tout symptôme.

Quelques faits


• On estime que l’herpès labial touche chaque année 1 Canadien sur 5.
• Sans traitement, le feu sauvage disparaît spontanément au bout de 10 à 21 jours, habituellement.
• La fréquence de l’herpès labial varie de quelques rares récidives à 12 épisodes ou plus par année.
• Il n’y a actuellement aucun remède permettant de guérir l’infection par le VHS.
• Le VHS peut être transmis par contact direct même en l’absence de tout symptôme visible.
• Certaines personnes prétendent que des remèdes maison, tels que l’application d’un sachet de thé, d’un cube de glace ou d’alcool sur la région atteinte, permettent de prévenir les feux sauvages ou d’en accélérer la guérison. Aucune donnée ne démontre l’efficacité de l’une ou l’autre de ces pratiques.

 

 cold sores 2              cold sore 1

Sélectionnez une maladie de la peau:

donateimage f

Envisagez de soutenir le travail de l'ACPS avec un don

capplogo

Nous sommes fiers de collaborer avec l'Association canadienne des patients atteints de psoriasis

Pour en savoir plus sur l'ACPP et le travail qu'ils font pour les patients canadiens atteints de psoriasis et leurs familles.

Contactez-nous