Le diagnostic

Le diagnostic est basé sur des analyses diagnostiques cliniques des signes classiques et des symptômes et il n’existe pas de test pour détecter cette maladie. Les fournisseurs de soins de santé peuvent, dans certains cas, faire faire certains tests pour exclure une infection ou d’autres maladies cutanées. Dans les cas graves, un dermatologiste devrait intervenir dans le diagnostic et le traitement.

Une détection précoce de l’HS est importante pour obtenir un traitement efficace. Assurez-vous de consulter votre fournisseur de soins de santé si :

  • Vous éprouvez de la douleur;
  • Vous ne voyez pas d’amélioration en quelques semaines;
  • L’HS réapparaît dans les semaines suivant le traitement;
  • L’HS apparaît à plusieurs endroits;
  • L’HS réapparaît fréquemment.

Le traitement

Il n’existe présentement aucune cure pour l’hidrosadénite suppurée, mais l’objectif du traitement est d’assurer un bon contrôle en réduisant la fréquence et la gravité des éruptions pour que la maladie ait des conséquences minimales sur la qualité de vie des personnes atteintes.

Plusieurs options de traitement sont offertes incluant des médicaments et des interventions chirurgicales qui peuvent aider les patients à se débarrasser ou à réduire leurs éruptions et à en prévenir de nouvelles. Parlez à votre fournisseur de soins de santé à propos des risques et des avantages de chacune des options pour déterminer lequel des traitements est le meilleur pour vous.

Soins personnels

Voici quelques mesures simples pour soulager l’inconfort :

  • Appliquer des compresses chaudes pour aider à réduire l’enflure;
  • Garder les zones affectées propres;
  • Porter des vêtements amples pour minimiser l’irritation;
  • Contrôler votre poids et éviter de fumer;
  • Noter quels sont vos éléments déclencheurs de manière à les éviter.

Médicaments

Médicaments topiques et oraux – Ils incluent des antibiotiques et des médicaments dérivés de la vitamine A (rétinoïdes). Ces médicaments peuvent aider à réduire l’inflammation, combattre l’infection et prévenir que la HS ne s’aggrave. Les antiandrogènes peuvent réduire les effets qu’ont les hormones sexuelles sur la peau et ils peuvent aussi venir en aide particulièrement aux femmes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques. Des corticostéroïdes peuvent être injectés dans les lésions ou être pris oralement pour réduire l’inflammation. Toutefois, la prise orale prolongée de corticostéroïdes peut entraîner des effets secondaires additionnels alors ils sont donc réservés pour les cas graves. D’autres médicaments oraux qui suppriment le système immunitaire peuvent aussi être bénéfiques dans certains cas.

Analgésiques – Si les analgésiques en vente libre n’aident pas à soulager l’inconfort lié à l’HS, votre fournisseur de soins de santé peut vous prescrire un médicament plus fort comme de la codéine, de la morphine, des timbres de fentanyl ou autres. La prudence est toujours de mise lorsque des médicaments sous ordonnance contre la douleur sont consommés.

Produits biologiques – Les produits biologiques, connus sous le nom d’inhibiteurs du TNF, semblent prometteurs pour le traitement du l’HS. Ils sont actuellement utilisés pour traiter le psoriasis, le rhumatisme psoriasique et d’autres maladies inflammatoires. Ils agissent en neutralisant une protéine du système immunitaire connue sous le nom de facteur de nécrose des tumeurs (TNF). Les produits biologiques sont généralement administrés par injection. De la recherche est en cours pour évaluer ces médicaments et il existe plusieurs essais cliniques qui étudient leur efficacité pour le traitement de l’HS. Il existe un produit biologique qui a été approuvé au Canada pour le traitement de l’HS modérée à grave. D’autres produits biologiques ciblant des molécules inflammatoires différentes ont démontré une certaine efficacité dans des études de petite envergure et ils sont parfois utilisés.

Sélectionnez une maladie de la peau:

donateimage f

Envisagez de soutenir le travail de l'ACPS avec un don

capplogo

Nous sommes fiers de collaborer avec l'Association canadienne des patients atteints de psoriasis

Pour en savoir plus sur l'ACPP et le travail qu'ils font pour les patients canadiens atteints de psoriasis et leurs familles.

Contactez-nous