fbpx

L’HS est souvent présente dans les aisselles, l’aine, sous la poitrine, sur les fesses et à l’intérieur des cuisses. L’HS peut être concentrée à un endroit ou apparaître sur différentes parties du corps.

Les signes liés à l’HS incluent :

  • Points noirs (comédons) – petites zones cutanées couvertes de points noirs.
  • Abcès purulents – ceux-ci guérissent très lentement, s’ils guérissent, et souvent il en résulte des cicatrices et le développement de tunnels.
  • Furoncles rouges et sensibles – ceux-ci grossissent souvent en taille et peuvent éclater et laisser échapper du pus. Ce pus dégage souvent une odeur désagréable. Ces furoncles se retrouvent dans les zones où la peau frotte et peuvent être accompagnés de démangeaisons et de brûlement.
  • Bosses douloureuses  – ces bosses sont généralement de la taille d’un pois et sont dures. Elles se développent sous la peau et peuvent demeurer en place plusieurs années, grossir et devenir enflammées.
  • Tunnels – après un certain temps, des tunnels reliant les bosses peuvent se former sous la peau. Ces abcès peuvent guérir très lentement, s’ils guérissent, et du pus peut s’en écouler.

hs areas

L’HS qui est persistante et grave peut entraîner des complications qui incluent :

  • Infection – les zones affectées peuvent avoir des abcès ouverts qui s’infectent.
  • Cicatrices et changements cutanés – les plaies infectées peuvent guérir, mais elles laissent des cicatrices, une peau creusée ou des plaques de peau qui sont plus foncées que la peau normale.
  • Restriction dans les mouvements – les abcès, bosses et cicatrices peuvent rendre les mouvements douloureux et les limiter. C’est particulièrement vrai lorsque la maladie atteint les aisselles ou les cuisses.
  • Obstruction du drainage lymphatique – les ganglions lymphatiques sont situés dans la plupart des zones affectées par l’HS. Les tissus cicatriciels peuvent interférer avec le drainage lymphatique et peuvent causer de l’enflure aux bras, aux jambes ou aux parties génitales.
  • Isolement social – en raison des endroits où l’HS apparaît, de l’écoulement des abcès et de l’odeur dégagée par ces plaies, les personnes atteintes sont souvent mal à l’aise et réticentes à sortir en public. Ceci peut entraîner de la tristesse et de la dépression.
  • Cancer – dans de très rares cas, les patients atteints d’HS à un stade avancé peuvent développer un carcinome épidermoïde dans les zones affectées.

L’HS peut aussi être associée à d’autres troubles comme des syndromes métaboliques (HTN, dyslipidémie, diabète), de l’arthrite, une maladie intestinale inflammatoire, de la dépression et de l’anémie.

Sélectionnez une maladie de la peau:

donateimage f

Envisagez de soutenir le travail de l'ACPS avec un don

capplogo

Nous sommes fiers de collaborer avec l'Association canadienne des patients atteints de psoriasis

Pour en savoir plus sur l'ACPP et le travail qu'ils font pour les patients canadiens atteints de psoriasis et leurs familles.

Contactez-nous