fbpx

Bien qu’un diagnostic de cancer soit toujours mal accueilli, les carcinomes basocellulaires sont généralement guéris facilement. Avec un haut taux de succès, ils n’engendrent habituellement pas de conséquence négative dans la vie quotidienne de la personne atteinte. Toutefois, les patients peuvent être anxieux sachant que leur cancer peut récidiver ; ils peuvent se sentir déprimés si l’ablation de la tumeur laisse une cicatrice ou cause du dommage excessif aux tissus sous-jacents ou à un os.

La plupart des carcinomes squameux sont aussi traités facilement et ils n’affectent généralement pas la qualité de vie de la personne atteinte. Dans de rares cas, les personnes atteintes de cette maladie peuvent souffrir de traumatisme émotionnel si leur cancer progresse, s’il nécessite un traitement à long terme ou s’il met leur vie en danger.

Les cancers non-mélanomes sont guérissables la plupart du temps, particulièrement s’ils sont détectés tôt. Ceci étant dit, des encouragements sont souvent suffisants pour aider quelqu’un à gérer ses craintes. Toutefois, les personnes atteintes de cancer qui ressentent de l’anxiété, sont dépressives ou stressées peuvent obtenir du counseling professionnel pour gérer leurs émotions ou obtenir du soutien d’autres personnes qui comprennent leur situation.

 

Sélectionnez une maladie de la peau:

donateimage f

Envisagez de soutenir le travail de l'ACPS avec un don

capplogo

Nous sommes fiers de collaborer avec l'Association canadienne des patients atteints de psoriasis

Pour en savoir plus sur l'ACPP et le travail qu'ils font pour les patients canadiens atteints de psoriasis et leurs familles.

Facebook

Instagram

Contactez-nous