fbpx

Votre médecin diagnostiquera l’affection par un examen physique et une revue de vos antécédents médicaux. Un bilan des hormones thyroïdiennes peut être effectué pour écarter la possibilité d’une maladie de la thyroïde. Les examens sont souvent effectués à l’aide de lumière ou d’une lampe de Wood, qui éclaire votre peau à la lumière ultraviolette. Cette lumière aidera votre médecin à déterminer si la mélanine affectée se trouve dans le derme ou l’épiderme (toutefois, ce type de lumière ne peut être utilisé avec précision chez les personnes ayant la peau brun foncé). Votre médecin peut également vous demander si vous avez ressenti de l’inflammation avant l’apparition des taches foncées, si vous avez été exposé à des produits chimiques ou si vous avez pris des médicaments qui pourraient causer un dépôt pigmentaire.

Votre médecin voudra aussi exclure d’autres affections qui peuvent causer ces taches, comme les changements ménopausiques, certains types de tumeurs ovariennes et des troubles comme la maladie d’Addison.

Le mélasma ne peut pas être guéri, et beaucoup de cas ne nécessitent aucun traitement. Par exemple, le mélasma associé à la grossesse s’estompe habituellement lentement après l’accouchement ; de même, les taches foncées s’estompent éventuellement après l’arrêt de la prise de contraceptifs oraux. Il réapparaîtra probablement lors de grossesses subséquentes ou lors de la reprise du contraceptif.

Les cas de mélasma où la mélanine se situe dans la couche plus profonde (derme) sont plus lents à régler que les cas où la mélanine se limite à l’épiderme; les pigments déposés dans les couches plus profondes de la peau ne peuvent être physiquement enlevés. Les traitements du mélasma visent à empêcher la mélanine dans la couche dermique de se reconstituer et une décoloration très lente des zones pigmentées se produit. Dans tous les cas, il est essentiel d’éviter la lumière du soleil pour permettre au mélasma de se résorbe et de prévenir les cas résistants ou les récidives.

Les traitements du mélasma incluent :

Agents topiques de dépigmentation

  • L’hydroquinone (HQ) est un produit chimique qui perturbe le processus utilisé par les mélanocytes pour produire la mélanine. Les médicaments contenant des quantités plus élevées de HQ sont plus efficaces que ceux contenant des quantités plus faibles ; toutefois, les effets secondaires indésirables augmentent avec la concentration du produit. Ces effets comprennent l’irritation de la peau, la sensibilité à la lumière et l’hyperpigmentation (peau devenant plus foncée), qui dans certains cas peuvent être irréversibles. La trétinoïne (acide transrétinoïque) pourrait augmenter le renouvellement des cellules de la peau dans l’épiderme, ce qui limiterait le transfert de mélanine à la peau. La trétinoïne est souvent utilisée en combinaison avec l’HQ, car l’effet de la trétinoïne est lent lorsqu’elle est utilisée seule. Les effets secondaires liés à ce traitement incluent l’irritation de la peau, une sensibilité temporaire à la lumière et l’hyperpigmentation.
  • L’acide azélaïque réduit la fonction mélanocytaire. Contrairement au HQ, l’acide azélaïque semble ne cibler que les mélanocytes hyperactifs. Les mélanocytes normaux de la peau claire ne seront pas affectés. Le principal effet indésirable est l’irritation de la peau.
  • Des recherches sont faites sur d’autres agents de dépigmentation, entre autres sur le 4-N-butylrésorcinol, le phénol-thioéther, le 4-isopropylcatéchol, l’acide kojique et l’acide ascorbique.

Peeling (exfoliation) chimique et chirurgical

Les peelings chimiques, la microdermabrasion et l’intervention au laser sont utilisés pour enlever la couche de peau contenant les mélanocytes anormaux. Des résultats sont obtenus rapidement, mais ils sont imprévisibles et peuvent être temporaires, car les mélanocytes de la nouvelle peau pourraient également être dysfonctionnels. De telles procédures irritent potentiellement la peau, ce qui peut aggraver le mélasma. Certains médecins associent une exfoliation douce à des agents topiques de dépigmentation. Un certain nombre d’études ont montré que cette méthode est sûre et efficace.

Sélectionnez une maladie de la peau:

donateimage f

Envisagez de soutenir le travail de l'ACPS avec un don

capplogo

Nous sommes fiers de collaborer avec l'Association canadienne des patients atteints de psoriasis

Pour en savoir plus sur l'ACPP et le travail qu'ils font pour les patients canadiens atteints de psoriasis et leurs familles.

Contactez-nous