fbpx

Le principal signe de poils indésirables au visage (PIV) est l'apparition de poils épais foncés sur le visage d'une femme. Ces poils sont généralement grossiers et pigmentés, et diffèrent des poils que certaines femmes trouvent sur leur lèvre supérieure, leurs seins ou l'estomac, ou encore le poil fin de « bébé » qu'elles observent partout sur leur corps.

Tandis que certains poils épars au visage ou dans le cou ne doivent pas constituer une source d'inquiétude, votre médecin peut vous aider à comprendre dans quelles circonstances les PIV découlent d'une condition médicale sous-jacente.

Outre les PIV, il est important de porter attention au développement d'autres signes et symptômes. Voici quelques questions simples qui vous aideront
à déterminer si vous présentez des symptômes qui devraient vous inciter à consulter votre médecin.

Répondez « oui » ou « non » aux questions ci dessous:

  • Avez-vous remarqué la croissance rapide de poils indésirables à des endroits tels que la lèvre supérieure, les joues, le menton, le cou, le milieu de la poitrine, l'intérieur des cuisses, l'abdomen ou le bas du dos?
  • Avez-vous remarqué une pilosité excessive associée à des menstruations irrégulières?
  • Avez-vous des bouffées de chaleur?
  • Avez-vous remarqué une augmentation de la quantité de boutons d'acné au visage ou sur le corps?
  • Croyez-vous que des problèmes physiques ont une incidence sur votre fer tilité ou nuisent à votre capacité de concevoir?
  • Avez-vous remarqué l'aggravation de votre pilosité après la prise d'un médicament?


Si vous avez répondu « oui » à l'une des questions ci-dessus, consultez votre professionnel de la santé pour discuter de vos symptômes et établir un diagnostic adéquat, écar ter toute autre condition médicale sous-jacente et décider du meilleur traitement.

Le diagnostic, le traitement et la gestion des poils indésirables au visage (PIV) peuvent faire intervenir plusieurs professionnels de la santé, dont:

  • Médecins généralistes/de famille
  • Dermatologues
  • Gynécologues
  • Endocrinologues


Pour que votre médecin puisse poser un diagnostic de PIV, vous devez d'abord discuter de vos antécédents médicaux.Votre médecin peut vous
questionner sur vos cycles menstruels, le moment de l'apparition des symptômes, votre prise de médicaments et vos antécédents familiaux relativement à
cer taines conditions médicales. Votre médecin va vraisemblablement:

Obtenir un examen médical. Votre médecin examinera votre visage. Il ou elle peut également procéder à un examen physique afin de vérifier d'autres signes d'excès d'androgènes et de conditions médicales pouvant entraîner un déséquilibre hormonal.

Demander des analyses de sang. Des analyses qui mesurent la teneur de certaines hormones dans votre sang, y compris las testostérone, peuvent aider à déterminer si vos PIV sont occasionnés par des niveaux élevé

Tests supplémentaires.  L’étendue de ces tests supplémentaires dépendra de la gravité de vos PIV et de tout autre symptôme associé. Si les niveaux d'androgène dans votre sang sont élevés, il se peut que vous deviez subir des tests d'imagerie. Notamment
  • Échographie. Ce test d'imagerie utilise des ondes sonores à haute fréquence pour générer des images des structures internes de votre corps. On peut effectuer une échographie des ovaires ou des glandes surrénales pour vérifier la présence de tumeurs ou de kystes. 
  • Tomodensitométrie. La tomodensitométrie est une radiographie qui produit des images de coupe transversale de vos organes internes. La tomodensitométrie de votre corps permet d'évaluer les glandes surrénales.

Sélectionnez une maladie de la peau:

donateimage f

Envisagez de soutenir le travail de l'ACPS avec un don

capplogo

Nous sommes fiers de collaborer avec l'Association canadienne des patients atteints de psoriasis

Pour en savoir plus sur l'ACPP et le travail qu'ils font pour les patients canadiens atteints de psoriasis et leurs familles.

Contactez-nous