fbpx

L’information de cette section a été recueillie à partir de matériel existant évalué par les pairs ainsi que d’extraits d’autres littératures révisées par des experts en dermatologie, membres du comité médical consultatif de l’ACPD.

L’acné apparait lorsque les peaux mortes des cellules obstruent les conduits, appelés pores, des follicules et bloque l’huile naturellement produite par le corps -le sébum. Ceci entraine une multiplication des bactéries dans les pores et une inflammation. Cette accumulation de cellules mortes et de sébum peut entrainer la formation de boutons blancs et de boutons noirs alors que l’inflammation provoque celle de boutons et de kystes sur le visage, le dos, le cuir chevelu, les épaules et bras et/ou la poitrine.

L’acné, une affection de la peau très commune, est celle à laquelle les dermatologues sont le plus souvent confrontés. Bien qu’elle ne mette pas la vie en danger, elle peut laisser des marques temporaires et quelquefois permanentes sur la peau, ce qui peut affecter l’estime de soi et la qualité de vie d’une personne.


Acne example
 acne-2 acne-3 acne-4

 

Bien qu’il n’y ait aucun moyen de prévoir qui aura de l’acné, les risques d’en développer une forme sévère sont plus élevés si vos parents en ont souffert ou si vous avez certaines maladies en particulier des anomalies hormonales (tel le syndrome des ovaires polykystiques ou le syndrome de Cushing.

Les causes de l’acné ?

L’acné est liée à la testostérone, une hormone qui est naturellement présente dans les deux sexes. Un des nombreux effets de l’augmentation du niveau de testostérone est la stimulation des glandes sébacées produisant le sébum, une substance huileuse qui aide au maintien de l’hydratation de l’épiderme. Les glandes sébacées situées dans le derme moyen entourent les petits poils conducteurs. Lorsque ces canaux excréteurs s’étendent pour déboucher à la surface de la peau, cette structure tubulaire est appelée follicule.

Des glandes sébacées hyperactives sécrètent une large quantité de sébum vers le haut des poils conducteurs jusqu’à la surface de la peau ou ils remplissent les follicules et s’y déversent. En même temps, les cellules mortes le long des ouvertures des follicules ne sont pas évacuées correctement et finissent par obstruer les follicules. Au contact de l’oxygène, le sébum s’oxyde et devient noir. Lorsque le follicule est complètement bloqué, aucun air n’entre en contact avec les huiles,  qui gardent alors un aspect pâle.

Les follicules pileux obstrués créent un environnement idéal pour la prolifération de la bactérie résidante des follicules le propionibacterium acnés (P. acnés), préparant le terrain pour le stade suivant de l’acné communément appelé « les boutons » ». Plusieurs enzymes libérées par le P acnés provoquent une inflammation locale dans le follicule, causant des rougeurs, des enflures et quelquefois une sensibilité épidermique. Les médecins appellent ces bosses rouges des papules. Lorsque le centre de ces papules contient une large quantité de cellules inflammatoires et de pus, ces bosses cutanées sont alors appelées pustules. Il arrive que la paroi du follicule se brise entrainant l’apparition d’une zone d’inflammation plus large et plus profonde, les nodules. Le système immunitaire réagit en enfermant ces matériaux dans des sacs remplis de fluides appelés des kystes. S’ils ne sont pas traités, les nodules et les kystes peuvent être très douloureux et laisser des cicatrices.

Sélectionnez une maladie de la peau:

donateimage f

Envisagez de soutenir le travail de l'ACPS avec un don

capplogo

Nous sommes fiers de collaborer avec l'Association canadienne des patients atteints de psoriasis

Pour en savoir plus sur l'ACPP et le travail qu'ils font pour les patients canadiens atteints de psoriasis et leurs familles.

Contactez-nous