fbpx

L’information de cette section a été recueillie à partir de matériel existant évalué par les pairs ainsi que d’extraits d’autres écrits révisés par des experts en dermatologie, membres du comité médical consultatif de l’ACPD.

L’exposition prolongée aux rayons ultraviolets (UV) du soleil entraîne un vieillissement prématuré de la peau. En effet, les rayons UV sont le facteur le plus important du vieillissement précoce de la peau et sont responsables d’environ 90 pour cent des symptômes.

 

sundamage-1sundamage-1

Les dommages cutanés causés par une exposition excessive au soleil peuvent être :

  • Aigus, ilssont parfois occasionnés par seulement quelques heures d’exposition et provoque la formation de cloques et de rougeurs de la peau communément appelées coups de soleil.
  • Chroniques, ils sont causés l’accumulation des heures exposées aux rayons du soleil tout au long de la vie d’une personne. Ils sont responsables du photodommage, du photovieillissement et, dans de plus en plus de cas, des lésions précancéreuses inquiétantes et des cancers de la peau. Cet endommagement chronique peut survenir même si l’exposition au soleil n’a pas engendré de brûlures.

Les rayons UV se présentent sous deux formes

  • Les rayons UVA représentent 95 pour cent de toute l’énergie solaire libérée durant les heures de clarté. Ils pénètrent dans les tissus profonds de la peau et peuvent endommager de façon permanente l’ADN, ainsi que les fibres d’élastine et de collagène qui donnent souplesse et fermeté à la peau. Alors que le rayonnement UVA ne provoque généralement pas de coup de soleil, ses conséquences sont réelles et durables.
  • Les rayonnements UVB sont les rayons ultraviolets les plus nocifs. Ils sont 1000 fois plus susceptibles d’induire des brûlures que les Rayons UVA. L’été, l’intensité des rayons UVB atteint son maximum entre 11 h et 16 h. Alors que le rayonnement UVB ne pénètre pas la peau en profondeur, il peut endommager l’ADN au cœur même des cellules cutanées et est l’une des causes principales de cancer de la peau. Le rayonnement UV peut aussi irradier les globules blancs, neutralisant ainsi la défense immunitaire. Il faut environ deux semaines à votre système immunitaire pour récupérer d’un coup de soleil.

Les dommages créés par les rayons du soleil sont permanents et irréversibles. De plus, ces effets destructeurs s’accumulent, ce qui veut dire que les dommages s’additionnent d’une année à l’autre. Ceci explique pourquoi les personnes âgées sont plus à risque de développer un cancer. Les personnes au teint clair, à la peau pâle sont les plus vulnérables aux dommages créés par les rayons du soleil, mais tous les types de peau sont à risque. Les autres facteurs pouvant contribuer au vieillissement prématuré de la peau incluent :

  • le tabagisme;
  • les salons de bronzage (le bronzage en toute sécurité, cela n’existe pas);
  • La pollution (surtout l’ozone);
  • Une perte de poids rapide.

De plus, un lien a été établi entre l’exposition au soleil et les affections suivantes :

La kératose actinique (KA) : KA, est fortement associée à l’exposition aux rayons UV et aux dommages créés par le rayonnement solaire; elle est la forme la plus commune de lésions précancéreuses (pré-malignes) chez l’être humain. Les lésions peuvent se développer en carcinome spinocellulaire [link to page cancer de la peau: non-mélanome], une forme de cancer de la peau « non-mélanome » qui peut parfois entraîner la mort. Être âgé de plus de 40 ans, une exposition à de hauts niveaux de rayons UV et un système immunitaire déficient sont des facteurs de risque.

Le carcinome basocellulaire (CBC) : CBC, est le type le plus fréquent du cancer humain. Il est associé à une exposition prolongée aux rayons du soleil; il apparait le plus souvent sur les parties du corps couramment exposées tels le visage et le torse. Pour en savoir plus, visitez la section de notre site web cancer de la peau: non-mélanome [link].

Le mélanome : la forme la plus dangereuse de cancer de la peau, le mélanome est un cancer qui se développe à partir des mélanocytes, cellules responsables de la pigmentation de la peau. Bien que ce ne soit pas toujours le cas, le mélanome peut apparaître comme une tumeur foncée. Lorsqu’un mélanome n’est pas traité, il risque de se propager vers les ganglions lymphatiques, vers d’autres organes du corps et peut entraîner la mort.

 

Sélectionnez une maladie de la peau:

donateimage f

Envisagez de soutenir le travail de l'ACPS avec un don

capplogo

Nous sommes fiers de collaborer avec l'Association canadienne des patients atteints de psoriasis

Pour en savoir plus sur l'ACPP et le travail qu'ils font pour les patients canadiens atteints de psoriasis et leurs familles.

Contactez-nous