fbpx

Le diagnostic d’un trouble unguéal sera en général posé par un médecin après un examen visuel. Dans le cas de paronychie, des analyses en laboratoire pourraient être requises mais elles sont rarement nécessaires. Dans le cas d’onychomycose, le diagnostic est important car certains symptômes peuvent être similaires à ceux d’autres affections des ongles. L’analyse se fait à l’aide d’un examen microscopique  ou de culture du champignon.

Le traitement varie dépendamment du type de trouble unguéal.

 

L’onychomycose

Les infections fungiques peuvent être difficiles à guérir et le traitement dépendra de la sévérité des symptômes. Certaines affections répondront bien aux traitements avec des crèmes anti-fongiques, des lotions,  des gels ou des vernis à ongle. Cependant, la plupart des infections fongiques unguéales requièrent un traitement par voie buccale de médicaments anti-fongiques  (ex. itraconazole, terbinafine ou fluconazole). Ces médicaments peuvent atténuer les symptômes et guérir complètement l’infection; cependant, une fois les médicaments arrêtés l’infection réapparait souvent. Dans certains cas il pourrait être nécessaire d’enlever la partie infectée de l’ongle pour pouvoir appliquer la crème antifongique directement. Généralement, ce traitement n’est efficace que si l’infection est superficielle. L’ongle repoussera à moins que le lit ne soit trop gravement touché.  Si la douleur est chronique, il faudra peut-être retirer l’ongle de façon permanente. Il a été récemment rapporté que la thérapie au laser donnait d’excellents résultats dans le traitement de l’onychomycose; des études sont en cours pour confirmer à quel point cette thérapie est efficace.

La paronychie

La douleur peut être atténuée et la plaie drainée en appliquant des compresses chaudes et en faisant tremper la partie infectée dans de l’eau tiède.  Parfois, le médecin pratiquera une petite incision surs la poche de pus (l’abcès) pour la drainer plus rapidement; il appliquera ensuite une lotion antiseptique.  Si l’abcès est situé sous l’ongle surélevé, il faudra peut-être retirer la tablette unguéale. Si le médecin pense que l’infection se propage ou que l’affection est causé par un champignon il/elle pourrait prescrire des antibiotiques par voie buccale.

Les ongles incarnés

Si l’infection n’est pas trop grave, le pied peut être trempé dans de l’eau chaude salée ou de l’eau savonneuse, suite à quoi un morceau de coton sec sera placé sous le coin de l’ongle. Les cas plus graves nécessitent les soins d’un professionnel qui devra enlever l’ongle incarné et traiter l’infection. Se traiter soi-même peut entrainer de graves infections, surtout si l’orteil est douloureux et qu’il y a une plaie ouverte. En général, le médecin fera une anesthésie locale et retirera le fragment d’ongle incarné. Normalement, un ongle incarné n’est pas récurrent. Les cas chroniques demandent l’intervention d’un professionnel qui enlèvera l’ongle incarné au complet y compris sa racine à l’aide de produits chimiques, de laser ou d’autres méthodes.

*Toute l’information de ce site concernant les traitements médicaux est offerte à titre d’aperçu seulement. Pour une mise à jour et une liste complète, des avertissements, des précautions à prendre, lisez le feuillet qui se trouve dans l’emballage du produit et consultez votre médecin ou un pharmacien.

**Si vous envisagez une thérapie alternative ou complémentaire, discutez-en avec votre médecin d’abord et tenez le informé de toutes les vitamines, les suppléments ou de toutes autres formes de traitement alternatif que vous suivez. Comme tous les médicaments, les thérapies alternatives peuvent interagir avec les autres médicaments/traitements et, dans certains cas, avoir leurs propres effets secondaires. Souvenez-vous que « naturel » ne veut pas nécessairement dire « inoffensif ».

Sélectionnez une maladie de la peau:

donateimage f

Envisagez de soutenir le travail de l'ACPS avec un don

capplogo

Nous sommes fiers de collaborer avec l'Association canadienne des patients atteints de psoriasis

Pour en savoir plus sur l'ACPP et le travail qu'ils font pour les patients canadiens atteints de psoriasis et leurs familles.

Contactez-nous