fbpx

Les verrues non génitales n’ont généralement pas de conséquences majeures sur la santé des personnes atteintes, bien que de grosses verrues ou plusieurs verrues puissent être inesthétiques et affecter la qualité de vie. À part la douleur causée par les verrues plantaires, les verrues non génitales ne présentent aucun risque ni aucune gêne pour les personnes en bonne santé. Toutefois, un traitement médical des verrues peut permettre de résoudre les problèmes de gêne et d’améliorer l’aspect de la peau. 

La prise en charge des verrues génitales implique une modification des habitudes sexuelles afin de prévenir la transmission aux partenaires sexuels. L’adoption de pratiques sexuelles sûres réduira le risque de transmission à d’autres personnes. La prévention du développement des verrues génitales par la vaccination contre le VPH réduira également le risque de verrues génitales pouvant conduire au cancer. Vous trouverez plus de renseignements sur la prévention dans la section consacrée au VPH. Si vous avez du mal à vous adapter à votre état, il est important d’obtenir du soutien auprès de votre médecin ou d’autres services psychologiques, le cas échéant.

 

Sélectionnez une maladie de la peau:

donateimage f

Envisagez de soutenir le travail de l'ACPS avec un don

capplogo

Nous sommes fiers de collaborer avec l'Association canadienne des patients atteints de psoriasis

Pour en savoir plus sur l'ACPP et le travail qu'ils font pour les patients canadiens atteints de psoriasis et leurs familles.

Contactez-nous